top of page
bande_ponts.png
bande_ponts.png
bande_ponts.png

SOPHIE LAVAUD, OU LA DÉFINITION DE LA RÉSILIENCE!

« Quelle déception, désillusion, le projet Dhaulagiri Women Who Dare est contaminé au Covid 19 ! »


Malheureusement touchée par le covid début mai, Sophie Lavaud avait du, comme la totalité des membres de l’expédition, renoncer à atteindre le sommet du Dhaulagiri…

L'expédition Women Who Dare 2021


L’équipe de télévision de la RTS qui tournait l’émission « Passe-moi les jumelles » avait

elle aussi été contrainte à faire demi-tour, non sans avoir tourné de nombreuses images de l’ascension jusqu’aux camps de base; l’émission sera donc diffusée sur nos écrans à l’automne!

Voici quelques images transmises par Sophie qui révèlent la magie, autant que la difficulté des conditions d’une telle expédition…

En route vers le camp 1


Après s'être soignée (en isolement) à Katmandou, notre alpiniste est rentrée début juin à Genève.


Nous avons eu le plaisir de la recevoir dans nos locaux, elle nous a rassuré sur son état physique ainsi que sur son mental d'acier qui lui ont permis de recommencer son entraînement rapidement et gravir à nouveau des sommets...au cœur des Alpes cette-fois ci, puisque l'entraînement sera local cet été!


"Un été dans les alpes pour se requinquer et nous verrons quelles seront les possibilités qui se présentent à l'automne"


Si les conditions sanitaires et les restrictions des différents pays abritant l'Himalaya ne se mettent pas en travers de leur route, Sophie et son équipe s'orientent sur un retour au Dhaulagiri à l'automne!


Nous suivrons de près les différents étapes et vous rendrons compte du "carnet de route"!


Souhaitons-lui de pouvoir réaliser ses objectifs, en toute quiétude, et surtout... en bonne santé!


Sophie sur le camp de base 2 du Dhaulagiri


14 vues
bottom of page