top of page
bande_ponts.png
bande_ponts.png
bande_ponts.png

SOPHIE LAVAUD PRÊTE A AFFRONTER LE NANGA PARBAT.

Le Nanga Parbat est le neuvième plus haut sommet du monde: 8 125 mètres! Un grand et beau défi de plus pour Sophie!


Sophie au camp de base du Nanga Parbat

"J’ai loupé ma correspondance à Doha du au retard du vol de Kathmandu et suis arrivée en pleine nuit à Islamabad, même à 3 heures du matin, la chaleur est impressionnante....


Après quelques heures de sommeil, je tente une sortie de l’hôtel et le thermomètre affiche déjà plus de 40 degrés, avec un léger vent, cela donne l’impression d’être dans un sèche-cheveux géant. Nous avons eu un pic à 46 degrés !


Le permis d’ascension a finalement été émis trois jours plus tard et nous avons pu quitter cette fournaise après la visite de la magnifique mosquée Faisal.


Une nouvelle route plus directe que la fameuse Kharakoram Highway a été ouverte, la Babushar Highway où nous passons un col à 4200m avant de redescendre sur Chilas dans le Pamir. 14 heures de bus… au lieu de 15 heures en 2015…. vraiment plus rapide !!?? 🙂


Nous avons passé deux nuits à Chilas pour attendre le reste du groupe et les sacs bloqués en douane à Islamabad. Même avec Sangay je n’ai pas pu sortir de l’hôtel acheter du miel… Regards réprobateurs, pas de femmes dans les rues. Nous quittons finalement Chilas en jeep avec les copains mais sans les sacs toujours bloqués. Un policier par jeep qui vont nous accompagner jusqu’au camp de base, mitraillette en guise de sac à dos et une 60aine de porteurs. Je cherche d’autres têtes blondes…. ??


Nous passons de la fournaise à la neige à notre arrivée au camp de base à 4200 m. Mais le soleil fait rapidement son retour et nous découvrons un endroit magnifique.

La moraine est recouverte d’herbe et de fleurs face à la gigantesque face du Nanga Parbat !


Première fois sur un camp de base que je suis réveillée par le chant des oiseaux et comme nos sacs ne sont toujours pas là, nous allons avoir le temps de profiter de ce bel endroit et de cette vue mythique.


Salamalekum, à suivre… " Sophie Lavaud

14 vues
bottom of page